Un protocole de rentrée en « code jaune » a été établi par la Ministre de l’enseignement supérieur, ce qui implique que le retour à un enseignement en présentiel est permis, mais soumis à des restrictions.

imageLarge

Les principales mesures à respecter, pour assurer ce retour en présentiel, sont :

  • le port obligatoire du masque dans les lieux intérieurs ;
  • le respect des distances de sécurité (min. 1 mètre) ;
  • une occupation de nos salles de cours limitée dans la plupart des cas à une place sur deux.

Ce protocole se veut assez flexible en ce qui concerne les laboratoires et travaux pratiques, moyennant le port du masque et une désinfection systématique du matériel utilisé.

Différentes formules sont mises en place pour permettre l’organisation des cours dans les meilleures conditions possible, en tenant compte de ces contraintes :

  • cours en présentiel pour tous, répartis sur deux séances;
  • cours en présentiel pour un groupe d’étudiant·es tandis que l’autre partie le suit à distance ;
  • cours à distance avec activités en présence plus brèves organisées en sous-groupes.

La formule la plus adaptée sera choisie pour chaque cours et sera communiquée aux étudiant·es.

La rentrée en « code jaune » est prévue au vu de la situation épidémiologique actuelle. Une détérioration de la situation pourrait mener à un basculement vers les code orange ou rouge qui sont beaucoup plus contraignants. Une large adhésion à l’ensemble des mesures mises en place au sein de l’ULiège et en dehors (port du masque, respect des gestes barrière, participation au screening …) est la meilleur garantie du maintien d’une situation favorable et contribuera à rendre cette année sereine et à permettre des échanges humains, stimulants et enthousiasmants. 

En savoir + sur les recommandations et gestes barrières 

Accueil et infos pratiques pour votre rentrée

L’Université de Liège organise dès la rentrée un screening du SARS-CoV-2 (Coronavirus) pour l’ensemble des étudiant·es et des membres du personnel.
Ce screening hebdomadaire gratuit, basé sur un autoprélèvement de salive, se fera sur base volontaire et anonyme. Il représente un outil exceptionnel de suivi de l’épidémie, qui permettra une réaction rapide et ciblée face à toute augmentation inquiétante du nombre de cas.
En savoir + sur les tests de screening ULiège

iconeInfo Contacts généraux